En ce mois de juin 1760, une fois de plus, le curé trouva un bébé emmailloté devant l'église. Quelle tristesse ! pensa-t-il, les gens étaient si pauvres qu'ils préféraient abandonner leur enfant, espérant qu'ainsi il aurait un meilleur avenir.

 

Voilà c'est fait, elle a déposé son enfant devant l'église de ce village. Cela fait plusieurs mois qu'elle prospecte pour lui. Elle le sait, elle ne pourra le garder, ses parents, qui sont des notables, n'accepteraient pas que leur fille de seize ans garde son enfant. La vie est parfois injuste...

Si seulement - Françoise Rivière

19,30 €Prix